Le BG officiel de Lineage 2 (Bonne lecture :)

Racontez vos histoires, vos backgrounds.
Vlcak
Maître Absolu
Messages : 829
Enregistré le : 18 janv. 2005, 08:07
Discord :

Message non lu par Vlcak » 16 janv. 2008, 17:21

Chapitre 15

La discorde Elfe


Un grand changement advint dans les bois elfes à cette période. Ayant perdu le contrôle du continent au profit des humains, les Elfes avaient peu à peu perdu de leur assurance. Ils abandonnèrent complètement leur ambition de gouverner le pays et se satisfèrent de leur vie paisible dans les bois.

Un groupe, connu sous le nom d' Elfes Bruns, était insatisfait de la complaisance des elfes. Mus par une grande ambition, ils insistaient sur le fait que la bataille contre les humains devait continuer – même si cela signifiait utiliser la magie noire pourtant bannie. Qu'importe, ce courant se heurta violemment à l'opposition des autres Elfes.

C'est à cette période que parmi les Elfes Bruns, apparut un mage Humain qui, s'approchant de leur chef, parla en ces termes:

"Roi des Elfes Bruns – tu recherches le pouvoir. Mais ces faibles Elfes des bois et leurs partisans ont peur que vous atteigniez ce pouvoir que vous méritez. La seule chose qui les préoccupe, c'est de voir si vous allez les attaquer ou si vous allez apporter un plus grand fléau en provoquant les humains. C'est ce genre de pensées lâches qui engendrent la faiblesse actuelle de la race Elfe."

Le Seigneur des Elfes Bruns répondit avec circonspection: " Qui es-tu, Mage Humain? Quel objectif poursuis-tu à te jouer de nous?"

"Mon nom est Dasparion et je suis un simple magicien. Mais je possède la force que vous désirez. Je peux vous aider à atteindre vos ambitions et en retour, vous devez me donner ce que je désire."

"Ce que tu désires? Et qu'est-ce donc?"

"Votre jeunesse. Le secret de la vie éternelle." Un sourire discret se dessina aux commissures des lèvres de Dasparion. "Bien que je sois spécialisé dans la magie, je reste Humain et ma durée de vie n'atteint même pas cent ans. Alors, Roi des Elfes Bruns, quelle est ta décision? Nous pouvons nous entraider à atteindre nos buts respectifs."

Séduit par les pouvoirs de la magie noire que possédait Dasparion, les Elfes Bruns acceptèrent sa proposition et apprirent les arts ténébreux sous sa tutelle. Dasparion, en retour, acquis la connaissance de l'immortalité et quitta les bois satisfait.

Apprenant ces évènements, les Elfes bannirent les Elfes Bruns qui avaient abandonné la foi d'Einhasad pour adopter celle de Grand Kain. Une lutte s'ensuivit parmi les Elfes. Les Elfes Bruns, agissant selon le complot de Dasparion, usèrent d'un sort mortel qui annihila les Elfes des Bois. Mais ces derniers, dans un souffle mourant, lancèrent une malédiction sur les Elfes Bruns. La malédiction pourrit les bois des Elfes Bruns et ils devinrent une race des Ténèbres. Par la suite, ils furent connus sous le nom d'Elfes Noirs.
Modifié en dernier par Vlcak le 17 janv. 2008, 20:14, modifié 2 fois.
Image
Vlcak - Veltchak: les elfes noirs
Krall : ancien chef de la horde du Walhalla

Vlcak
Maître Absolu
Messages : 829
Enregistré le : 18 janv. 2005, 08:07
Discord :

Message non lu par Vlcak » 16 janv. 2008, 17:26

Chapitre 16

La fin de l'Age d'or


L'age d'or d'Elmoreden arriva à peu près 1000 ans après son établissement, durant le règne de l'Empereur Baium. Pourvu d'un grand charisme et de qualités de leader, Baium créa l'armée la plus puissante de l'histoire du royaume. L'armée accula les orcs qui avaient une influence considérable du nord d'Elmore jusque dans les bois sombres que l'ont connaîtra plus tard sous le nom de Royaume Orc. De plus, l'armée de Baium mena diverses attaques sur le royaume de Perios pour finalement occuper le sud de Gracia.

Dans les dernières années de sa vie, Baium perdit son intérêt pour les conquêtes et usa des forces de son Royaume pour commencer la construction d'une tour s'élevant dans les nuages.

"Mon nom a inspiré la peur aux quatre coins du continent. Des dizaines de milliers de vies peuvent être sauvées ou perdues par un simple geste de ma main. Mon pouvoir est absolu. Savoir que je ne peux avoir ce pouvoir que pour quelques décennies, je ne peux le supporter! J'obtiendrai la vie éternelle des dieux et gouvernerai mon royaume pour toujours!"

La construction de la superbe tour de Baium prit 30 années. Il voulait utiliser la tour pour grimper jusqu'à la résidence des dieux et obtenir le secret de la vie éternelle. Lorsqu'il escalada la tour, les dieux refusèrent ses intentions et lui donnèrent la réponse suivante:

"Enfant des bas humains et humble humain toi-même: Tu oses souiller notre demeure pour ta propre vie éternelle? N'avez-vous tiré aucune leçons des Géants? Très bien, si c'est la vie éternelle que tu désires, nous allons accéder à ta requête. Mais tu ne quitteras plus jamais cette tour."

Ayant attiré la fureur des dieux sur lui, Baium se retrouva prisonnier au sommet de sa tour pour l'éternité. Après la disparition soudaine de l'empereur, une compétition féroce éclata au sein des membres de la famille royale, chacun ayant des vues sur l'accès au trône. De nombreux aristocrates saisirent aussi cette opportunité pour mettre avant leur prétention au trône, plongeant le royaume d'Elmoreden dans un conflit interne. La construction de la tour ayant nécessité beaucoup de dépenses et de travailleurs, le royaume était déjà affaibli. Conflit et médisance à propos du trône vacant donnèrent le coup final. Le royaume flamboyant d'Elmoreden, celui qui fut le plus puissant sur le continent pendant plus de 1000 ans, entama un rapide déclin. Ce fut la pagaille dans le royaume pendant plus de 20 ans.
Image
Vlcak - Veltchak: les elfes noirs
Krall : ancien chef de la horde du Walhalla

Vlcak
Maître Absolu
Messages : 829
Enregistré le : 18 janv. 2005, 08:07
Discord :

Message non lu par Vlcak » 17 janv. 2008, 20:16

Chapitre 17

Feu de camp


L'histoire, obtenue contre un diner et un feu, continuait de prendre une tournure déplaisante. Nous ne savions pas l'identité de cet étranger, ni pourquoi il nous racontait ces histoires. Pourtant, nous écoutions, captivés et incapable de regarder ailleurs ou de bouger, comme si une force invisible nous clouait à nos sièges.

L'homme agissant comme si nous n'étions pas la. Il prit brindilles et petits bois secs qui traînaient autour de ses pieds et les lança dans le feu mourrant. Les flammes qui étaient en train de s'éteindre peu à peu, reprirent vie. L'homme ne jeta même pas un regard dans notre direction et recommença à parler.

"Mon conte touche bientôt à sa fin. L'histoire que je vais vous raconter est maintenant familière – c'est celle de la lutte des Hommes qui continue encore à ce jour. C'est l'histoire du continent après la chute d'Elmoreden."
Image
Vlcak - Veltchak: les elfes noirs
Krall : ancien chef de la horde du Walhalla

Vlcak
Maître Absolu
Messages : 829
Enregistré le : 18 janv. 2005, 08:07
Discord :

Message non lu par Vlcak » 17 janv. 2008, 20:23

Chapitre 18

La lutte pour le continent


La chute d'Elmoreden avait contribué à ralentir celle de Perios. Mais rien ne pouvait empêcher l'arrivée de fléaux venant des régions de Gracia, jusqu'au sud, ni encore le froid nordique dévastateur qui balayait tout. Comme Elmoreden avant lui, le Royaume de Perios disparu dans les poussiéreux livres d'histoire.

Après la chute des ces deux grands Royaumes de jadis, le pays s'empêtra dans un horrible tourment, évoquant les suites du Grand Désastre. Les aristocrates humains luttaient l'un contre l'autre pour la suprématie et certains allèrent jusqu'à offrir des terres à des non-humains en échange d'un pouvoir militaire. Les orcs saisirent cette opportunité et déployèrent leur force. Réorganisant leurs armées, les orcs firent campagne pour dominer le continent. Leurs armées étaient puissantes et ils occupèrent très vite les régions du Nord d'Elmore, mais les luttes intestines entre la noblesse orc et les roturiers affaiblissaient leur pouvoir.

Au milieu de ces conflits, les Elfes ne pouvaient rien faire d'autre que se battre pour leurs propres vies dans la bataille sans fin qui les opposaient à leurs frères ténébreux. Quant aux Nains, ils n'étaient pas de taille à lutter contre une armée orc déchaînée, et furent aisément écartés.

A cette époque émergea une faction humaine dominante, connue sous le nom de Royaume d'Elmore. L'affirmation, vraie ou fausse, selon laquelle ils étaient les descendants directs de l'Empereur d'Elmoreden, fut largement acceptée car ils possédaient armes et puissance à l'appui de leur vérité. L'armée Elmore se heurta à l'armée orc au fil de nombreuses batailles terrifiantes. La guerre fit rage pendant de nombreuses années, coûtant très cher aux deux factions. Leurs armées s'égalaient, bien que les humains surpassassent en nombre leurs ennemis, la force absolue de la puissante armée orc en faisait une ennemie redoutable. Malgré tout, les orcs, sévèrement vaincus à la fin, furent ramenés dans leurs terres à nouveau, à attendre leur heure et ruminer leur vengeance. Quant aux rares nains qui restaient encore, les humains les bannirent du continent pour les profondeurs des montagnes.

L'armée Elmore, diminuée militairement, avait finalement obtenu le contrôle des terres du nord et marchait au sud afin de réunir le continent sous le drapeau d'Elmore. Mais la réunification ne devait pas avoir lieu. Oren, le plus puissant des Royaumes du sud, repoussa les envahisseurs à l'aide de puissants mages et de soldats très entraînés, et Elmore ne put jamais égaler cette armée prête à défendre ses terres.

Les divers Royaumes du sud prospérèrent sous la protection d'Oren et ensemble, commencèrent à prendre la forme d'une nation. Ces Royaumes maintinrent un équilibre en leur sein, et devinrent forts et prospères.
Image
Vlcak - Veltchak: les elfes noirs
Krall : ancien chef de la horde du Walhalla

Vlcak
Maître Absolu
Messages : 829
Enregistré le : 18 janv. 2005, 08:07
Discord :

Message non lu par Vlcak » 17 janv. 2008, 20:33

Chapitre 19

La naissance de deux Royaumes

Les nombreuses guerres s'étalèrent durant plusieurs générations et, seul en dehors de ce chaos, Gracia fut le premier à construire les bases d'une union. Un homme appelé Paris, par une force incroyable et des prouesses militaires, apporta la gloire à son peuple en gagnant de nombreuses batailles et autres revendications de territoires au nom de Beheim.

Paris atteignit le statut de légende lorsque lui et son armée repoussèrent les brutes montagnardes de Quaser. Dans une attaque désespérée contre Tor, le guerrier le plus puissant de Quaser, Paris lui infligea un coup fatal. N'ayant jamais perdu de combat auparavant, la légende raconte que Tor, blessé, proféra: "Es-tu vraiment Humain? Une telle force, une telle vitesse!". Debout devant son adversaire, Paris parcouru des yeux le champ de bataille et répondit: "Je désire tellement unifier ces terres... Brave guerrier du Nord, accorde-moi ta loyauté, et ensemble, nous conquérrons tous ceux qui s'opposeront à nous."

Ainsi Paris mena les Chevaliers du Faucon Blanc, les Chevaliers du vents et depuis, les nouveaux allies montagnards à travers les terres de Gracia et remporta de nombreuses victoires militaires. Les terres de Beheim étendirent leurs frontières jusqu'à 5 fois les tailles originelles et quant à Paris, il organisa un soulèvement contre la royauté et monta sur le trône.

Pendant ce temps, les terres du sud bouillaient d'activité et plusieurs s'inquiétaient des nouvelles de Gracia et Elmore. Un chef charismatique nommé Raoul émergea et mena sa propre campagne pour réunir une puissance personnelle sous sa bannière. Orateur fougueux, Raoul défia ceux qui s'opposaient à lui, non avec des armes mais avec des mots. Un de ses discours se déroulait habituellement de cette façon:

"Seigneurs de ces terres! Ne voyez-vous pas ce qui se passe au-delà de nos frontières? De redoutables ennemis marchent sur nous pendant que nous parlons! Le Royaume d'Elmore recherche depuis longtemps nos richesses en nos terres et n'attend que le bon moment pour frapper. Si la région de Gracia outre-mer décidait aussi de bouger, nous serions dépassés. Il n'y a aucune autre option que celle de joindre nos armées sous un seul et même drapeau, et de nous préparer à la guerre."

Raoul joua de persuasion pour lier ensemble les terres du sud. Mais la menace perceptible du Royaume d'Elmore n'était pas aussi grande qu'elle en avait l'air. Il était bien trop occupé avec les soulèvements orcs pour porter attention à Aden.

Néanmoins, Raoul commença par unir ses forces à celles de son allié Inadril, et ensemble, créèrent le Royaume d'Aden. Contrairement à Paris, Raoul mena une campagne sans verser de sang et progressa facilement vers l'ouest pour finalement conquérir Giran et Dion.

C'est à Oren que Raoul rencontra sa première résistance. Oren se déclarait maître des terres du Sud et n'acceptaient pas d'autres leaders que les leurs. Finalement, les deux royaumes en vinrent quand même aux armes, mais Aden manœuvra une victoire remarquable. Le Royaume de Gludio, témoin de la puissance de l'armée d'Aden, choisit de s'allier volontairement à Aden, complétant ainsi l'unification d'Aden. Par la suite, Raoul fut connu sous le nom de Roi Unificateur.
Image
Vlcak - Veltchak: les elfes noirs
Krall : ancien chef de la horde du Walhalla

Vlcak
Maître Absolu
Messages : 829
Enregistré le : 18 janv. 2005, 08:07
Discord :

Message non lu par Vlcak » 17 janv. 2008, 20:42

Chapitre 20

Les héritiers du pays

Juste après l'unification d'Aden, Gracia consolida ses propres terres lorsque le dernier bastion d'opposition, les Hwuh, tomba aux mains de Paris. Paris déménagea la capitale à Arpenino et réorganisa la structure du Royaume.

Grâce à sa défense réussie contre l'avance d'Elmore, Aden était devenue une force avec laquelle il fallait dorénavant compter. Cependant, une nouvelle page fut tournée dans son histoire lorsque Aden fut frappé par la tragédie de la mort soudaine de Raoul. Sentant le moment de frapper, Elmore envahit de manière répétée les terres du nord d'Aden. Le successeur de Raoul, Trabis, était capable de repousser les envahisseurs, mais il décéda rapidement d'une maladie mystérieuse. Le prétendant suivant au trône était un jeune garçon de seize ans appelé Amadeo.

Apprenant cette nouvelle, Paris s'exclama: "Les cieux sont en train d'aider le Royaume de Gracia! Un roi de seize ans? Ce sera la chute du Royaume d'Aden!"

Mais Paris avait gravement sous-estimé le jeune Amadeo. L'enfant-roi réussit à défendre brillamment une attaque d'Elmore de grande envergure et Paris sentit que l'opportunité de conquérir Aden s'évanouissait. Ignorant le conseil de tous, même celui de son bras droit Dillios, Paris lança une attaque massive contre Aden, par mer et par terre.

Le résultat fut désastreux.

Asteir, le roi évincé d'Elmore, avait joint ses forces à celles d'Aden, pourtant ennemi de longue date de son père.

"N'as-tu point honte? Tu devrais mourir sous ta propre épée pour oser te tenir aux côtés de l'ennemi juré de ton père!" Cria Paris en colère.

Asteir balaya l'argument et répondit: "Je peux m'occuper du gosse plus tard, mais pour l'instant, c'est toi ma proie principale"

La bataille de Giran fut le tournant de la guerre, et les troupes Graciennes, battues et démoralisées, se retirèrent au fond leurs terres. L'invasion ratée d'Aden laissa une blessure béante dans l'ego de Paris, car il n'avait jamais connu la défaite. En fin de compte, Paris tomba malade et mourut peu de temps après.

L'héritier de Gracia était un homme frêle appelé Carnaria, que beaucoup jugeaient incapable de gouverner le royaume. En opposition, Cucarus contesta la prétention de Carnaria au trône. Soutenu par Dillios, le conseiller de confiance de Paris, Cucarus gagna de la popularité auprès du peuple de Gracia, et lui et Carnaria divisèrent le royaume en deux factions. Le nord et le sud de Gracia devinrent des ennemis jurés et leur lutte consuma toute leur énergie.

Ce fut la meilleure des nouvelles pour Amadéo qui il usa de ce répit pour renforcer le royaume d'Aden. Au travers de ses efforts, Aden, Elmore et Gracia signèrent un accord de paix et une ère de paix difficile commença enfin.
Image
Vlcak - Veltchak: les elfes noirs
Krall : ancien chef de la horde du Walhalla

Vlcak
Maître Absolu
Messages : 829
Enregistré le : 18 janv. 2005, 08:07
Discord :

Message non lu par Vlcak » 17 janv. 2008, 20:46

Epilogue

Alors que l'homme finissait son histoire, la lumière avait commencé à percer dans le ciel sombre. La longue nuit était passée et l'aube pointait. Il ne restait du feu que des cendres fumantes. Le conteur alluma sa pipe à nouveau et prit une bouffée méditative.

"Mon histoire se termine pour l'instant. Mais peut-être va-t-elle se poursuivre avec le temps? Qui sait, peut-être qu'un jour vos noms apparaîtront dans mon histoire?"

La lumière matinale grandissait et je pouvais sentir l'urgence; que j'étais en train de rater un évènement important. Je dus faire un effort pour retrouver ma voix et oser demander: "Qui êtes-vous? Pourquoi nous racontez-vous ces histoires et comment les connaissez-vous?"

L'homme se mit sur ses pieds sans un mot. Et alors qu'il se levait, il grandit à vue d'œil! Il semblait être un homme normal lorsqu'il était assis, mais a présent, il était gigantesque, près de vingt pieds de haut - projetant une ombre sur la totalité de notre groupe. Ses traits restaient imperceptibles sous sa capuche. Puis doucement, subtilement, il commença à disparaître! Au début cela semblait être une dissipation des contours et puis soudainement, en un coup de vent, il avait disparu comme de la poussière.

Bien qu'il ne nous ait rien dit à ce moment-là, je pense maintenant savoir qui il était. Se distinguer en racontant des histoires aux races du monde, c'était exactement le genre d'acte pouvait séduire quelqu'un qui aurait existé depuis le début du monde. Peut-être même celui qui aurait créé l'humanité?
Image
Vlcak - Veltchak: les elfes noirs
Krall : ancien chef de la horde du Walhalla

Verrouillé