[BG] L'Armada Infernale

Tout ce qui touche aux guildes

Modérateurs : Mappeurs, GM

Avatar du membre
Frast
Gros Nioubi
Messages : 5
Enregistré le : 20 nov. 2010, 13:25
Discord : FR457#5992
Personnages : Inuart

[BG] L'Armada Infernale

Message non lu par Frast » 16 nov. 2019, 17:37

L'armada Infernale:

1/ L’histoire de Joe le borgne :

- Si c’est pas une de ces fichues histoire de marins qu’celle de Joe le borgne alors mes amis je veux bien me faire couper ma deuxième foutue jambe. De tout ces maudits honnêtes avaloniens si c’était pas Joe le plus malin à l’époque alors oui je pourrai le clamer haut et fort : « Tavernier ma chope est vide ! »Maugréa le vieil homme tout en frappant frénétiquement sa pinte sur la table. Après avoir pu entendre le vin couler l’homme reprit de sa voie roque et caverneuse l’histoire. Tous autour semblaient obnibulés par le récit du marin courbé par les ans et la fatigue.

- Hum cet’histoire se raconte de génération en génération de loups de mer et à chaque fois que j’y repense j’ai comme un maudit frisson qui me parcourt l’échine .Mais bon je m’évade faudrait pas que je me trompe de sujet….

Bien peu le savent mais si il y a bien une de ces choses qui tourmentait nos vieux dans le passé c’était tout bonnement la mer…
C’est’y pas vrai que lorsqu’on la regarde on y voit rien jusqu’à l’horizon ? Bé oui m’sieurs dame je peux vous le dire si c’est pas il y a environ 2 ou 3 siècles de ça le peuple avalonien tout entier oublia sa fichue magie pour la conquête des mers.

Sortant de sa poche une longue pipe d’ivoire il commença à tirer 2 longues bouffées de tabac.

- Quand on sait qu’ils vivent jusqu’à 250 ans les bougres et que ma fichue peau va être rongée d’ici peu par le vin mes amis…
A la surprise de tous il fut pris d’un rire effroyable dévoilant ses 6 dents dorées ce qui provoqua la frayeur de 2 jeunes Lurikeens.

- Alors comme tout bon intellectuel qui se respecte notre belle bande d’avaloniens entreprit la construction de jolis navires des mirïas qu’ils appelaient ça à l’époque ! Si ma mémoire me trompe pas 18 de ces chefs d’œuvres furent construits. Faut dire qu’ils innovaient fichtrement bien les salops ! Ils avaient compris pour la première fois que la puissance du vent dépassait de loin celle de nos biscotos et des maudites rames qui en tuèrent beaucoup de ces valeureux marins d’antan. Sur ces 18 Joe qu’ils appelaient chez eux Vilaaëre en possédait trois et non les moindres : Belondra, Virina et la plus belle de toute Tirina…

Hum commença alors pendant 150 ans la grande traversée des mers, chaque foutu équipage était constitué de valeureux mercenaires en provenance de tout les royaumes. Ils étaient surtout appâtés comme des chiens par l’or et les promesses de richesses en cas de découverte d’une nouvelle terre.100 ans après avoir pris la flotte à bord de la Telindra Vilaëre à bord de la Telindra comme tout le reste de ces amis avaloniens et bé…Il avait rien vu !

Mais chais pas si c’était ce que certains d‘entre vous appelle la destinée ou p’tet bin sa chance voir son intelligence sans limites mais Joe un des ces beaux matins entendit au loin un grand….

BOUMMMMM !!! Le vieil homme planta de toutes ses forces son couteau en plein milieu de la table.

- Tout agité qu’il était l’équipage ! D’où qu’il pouvait bien venir ce fichu boum mes amis ? Hé hé en tout cas ça aurait fait fuir la moitié d’entre vous froussards que vous êtes ! Bé c’était pas le cas de Joe. Sa curiosité sans bornes emmena tout droit Telindra Belondra et Virina là ou qu’ils pensaient tous voir un mince nuage de fumée noire.
Trois jours de rame ce fut pour l’équipage mes amis ! Il y avait pas la moindre brise pour les amener la où qu’ils voudraient tous êtes depuis des lunes. En tout cas si il y a bien des gars qui ont ramé pour quelque chose dans leur vie c’est bien eux !
Attendez je crois me souvenir comment qu’il avait dit leur ¾ maître :

« Terres cap’tain ! Terre droit devant ! On en voit les limites Cap’tain c’est comme si elle flottait j’ai jamais vu ça de toute ma vie d’honnête homme ! »

- Imaginez donc cette fichue frousse qu’ils avaient tous eu bougre de dieu. Ils étaient pas aussi savants que vous et moi à l’époque et ils pensaient tous dans leur fichu crâne que la mer c’était comme un grand lac à l’intérieur des terres et non le contraire !

En tout cas si il y en a bien un qui resta impassible c’était le Joe. Il mit fin à tout ce remue-ménage et ordonna à l’équipage de la Telindra de mettre les canots à l’eau pis tant qu’à faire de prévenir les gaillards de la Belondra et de la Virina qui voguaient à quelques centaines de mètres à l’arrière. Je crois bien mes amis qu’ils avaient pas finit d’être surpris hé hé….

2/ Une découverte…Ou plutôt le tournant :

- Hé M’sieur c’est quoi qu’y avait sur l’île hein, demanda avec empressement l’un des deux lurikeens. Bien qu’effrayés précédemment les 2 petits êtres d’Hibernia étaient aussitôt revenus autour de l’homme les yeux pétillants montrant avec quel plaisir ils buvaient les paroles du conteur.

- Hu hu patience mon brave crois moi leur a pas fallut quelque minutes pour découvrir ce qui les perdrait tous…

- Enfin bon je m’égare pis j’ai comme la gorge qui est sèche je sais pas pourquoi mais d’un coup j’ai comme du mal à parler, dit le marin tout en toussotant. N’est ce pas tavernier ?
S’écria t’il tout en brandissant sa chope.

- C’est ta carcasse qui va s’assécher après avoir pourrit si tu continues à vider mes réserves de rhum comme ça…

- A bé si tu le dit en tout cas c’est pas ta bourse qui se vide ! Bien où en étais je ? A oui l’île ! Bé une fois que tout l’équipage eu mis pied a terre et que ça leur faisait tout bizarre parce que ça faisait bien 2 mois qu’ils s’étaient habitués a tangué d’un bord à l’autre de leur foutu bateau ; je crois ben qu’il y avait comme une fichue odeur de brûlé qui flottait dans l’air. Comment qu’ils appellent ça les savants ? A oui le soufre…

En plus que ça empestait la mort il y eu encore un de ces fameux boum ! Pis là il y avait pas que le bruit il y avait aussi toute la terre sous leur pieds qui tremblait comme une feuille morte.

- Hey Joe tu nous a amener dans un nid de dragons ou quoi ? C’est pas tout mais je tient à ma peau moi…
- Foutaises Jack lève un peu ta tête le nain on dirait que c’est comme une montagne qui crache du feu !
- Pis Jack parles pas comme ça au cap’tain c’est Vilaëre son nom pas Joe, V.I.L.A.Ë.R.E.

Vous vous imaginez le tintamarre qu’il y avait ! Ils étaient tous là à s’agiter comme si on amenait des porcs se faire découper en rondelle avant d’être cuit ha ha…

-URGH !!! Troll demander calme à équipage si troll encore entendre brouhaha lui écrasé têtes à mécontents.

- Une fois que le silence était établit Vilaere enfin Joe pris la parole et qu’on me coupe la deuxième main si c’est pas ça qu’il a dit à ses gars :

- Merci Glork. Bien restons sur nos gardes mercenaires je n’ai pas plus que vous envie de finir mes jours ici, je n’ai strictement aucune idée de ce que nous pouvons voir ou rencontrer .On va aller visiter les environs et pour ça on va faire simple : nos trois équipages prendront trois directions opposées j’irai voir ce que cache les terres à l’est, Virilin mon frère tu iras au nord et quant à toit Glork j’ai toute confiance dans ton autorité; amènes tes hommes à l’ouest. Dans cinq lunes on se retrouve ici même prenez des notes laissez des hommes sur les navires. A oui dernier point restez à l’écart de cette montagne apparemment ce serait un des ces fameux volcans qu’on peut trouver dans les hauteurs de Midgard.

- C’était bien de Joe de dire ça : « Restons sur nos gardes » ha ha sacré bougre ce fichtre avalonien. J’saurais pas vous dire ce qui a bien pu se passer pendant ces cinq maudites journées tout ce que je sais c’est qu’il y en a ils auraient jamais du partir de chez eux…

Au fameux rendez vous le Joe il était déjà là depuis un bail avec tout ces hommes qu’il était mais fichtre je peux vous dire qu’ils tiraient tous de sales têtes et que certains ils avaient comme des cicatrices en plus qui tailladaient leur beau visage....

Ouais je peux vous dire que ça sentait la fourberie à plein nez. Cette même fichue impression qu’il a eu le Glork en ramenant ses gars au point de rendez vous. En tout cas les siens tous en bonne santé qu’ils étaient. Il y en a peut être un qui avait chopper la crève dans ce cas la pas de pitié plutôt que de provoquer une épidémie ils avaient sûrement du le foutre à la flotte avec de la ferraille autour des pieds ha ha. Enfin je crois bien que sur le coup le Glork et le Joe ils s’étaient dits ça :

- Hurgh Vilaere ! Nous avoir vu ouest comme toi avoir demandé, à part forêt sans fin et fruit nouveaux nous pas avoir vu choses étranges. Même nourriture que sur terre de Glork ! Mais Glork penser que Vilaere pas avoir seulement rencontré bébêtes gentilles de la foret moi voir blessés dans équipage de Vilaere.

- Tu m’étonneras toujours mon ami et oui tu l’as dit j’ai bien fait d’être vigilant…

- Glork toujours pas comprendre dit il en se grattant la tête.

- Ce n’est rien oublis tout va pour le mieux Glork oui tout va désormais pour le mieux…

- Glork pas voir frère à Vilaere , Glork avoir jamais vu Virilin en retard…

- Hum c’est bien étrange en effet nous attendrons jusqu'au lendemain ici même, mieux vaux pour nous dormir. Je crains qu’il ne nous faille repartir au plus tôt…Mes hommes surveillerons le camps cette nuit dormons en paix…

- Glork écouter et obéir qu’Odin veille sur toi. Hurgh !!

Si il y a bien une nuit que j’aurai pas aimer passer c’est bien celle là hé hé…Croyez moi c’est après des histoires comme celle là qu’on fait plus confiance à ses foutus proches…

Faut dire Joe il était pas comme vous et moi beaucoup plus intelligent qu’il était le bonhomme pis il savait faire les sacrifices nécessaires quand ça en valait la peine si vous voyez ce que je veux dire…

3/ La trahison…

- Tuez les…Tuez les tous qu’il murmura Joe à son ¾ maître. Je m’occupe de Glork n’ayez aucune pitié moins nous serons mieux ce sera soyez discret…

- Ce sera fait Cap’tain c’est pas une mauvaise chose dans le fond vous savez j’ai toujours eu du mal à partager depuis ma plus tendre enfance hé hé.

- Pis v’la que une heure après t’avais les gaillards à Joe qui sortaient discrètement leur coutelas dans la nuit, tous à marcher discrètement. Ils avaient tous une cible précise dans les gars à Glork hé hé faut dire Joe il faisait toujours tout avec précision…

Je peux vous dire qu’une lame dans la bedaine il y a rien de tel pour vous faire passer une fichue nuit sans fin c’est radical mes braves gens, c’est à peine si vous avez le temps de maudire tout le bas monde que vos tripes pendent à l’air. Voila comment les hommes à Glork firent tristement leurs adieux ha ha. En parlant du troll il y avait comme un certain Joe qui farfouillait pas loin de lui. Si vous aviez vu comment qu’il était l’avalonien ça vous aurez foutu une peur bleue ! On aurait dit un bougre de démon pis c’est comme s’il bavait fichtre ! Et…

VLAM !!! Sans même se rendre compte que le troll dormait avec toute sa belle armure il assena un coup d’épée titanesque ; ça vous aurait fendu 3 hommes alignés en moins de deux !
Bé faut croire que le troll il avait une sacré carcasse sur ce coup là c’était l’épée qui avait eu ma. Quant l’autre s’est réveillé c’est toute l’île qui a du sursauter…


- HAAAAA !!!!! Troll pas aimer traîtres ; troll énervé Glork va écraser tête à avalonien en bouillie !!

En moins d’une seconde le troll était debout serrant de toutes ses forces la tête de Vilaëre. Je peux vous dire qu’il a eu une bougre de chance parce que si il savait pas comment qu’on utilise les fichus éléments de la terre le sang de Joe il aurait décoré le sable alentour.

Enfin je vous laisse deviner la suite quand les hommes de Joe accoururent ils retrouvèrent à la place du troll un amas de cendres sans parler de la détonation qui vous aurait fait bourdonner les oreilles jusqu’à la fin de votre vie.

On peux pas dire que Joe s’en était sortit indemne il avait comme qui dirait un œil en moins ha ha. On y voyait le sang coulait a flot sur sa belle tête d’avalonien. Il avait pas l’air fier pis il arrêtait pas de gémir enfin j’imagine que ça doit faire mal…

Quant à son frère il y a pas un seul honnête homme qui le revit lui et ses hommes…

Personne n’en est sur mais vu ce qu’avait ramené Joe nul doute que tout bon scélérat serait allé jusqu’à tuer sa mère m’sieurs dame…
Je sais pas ou qu’il avait bien pu dénicher tout ça mais les calles de la Telindra étaient remplies de fichues jolies caillasses. L’aurait suffit d’un seul tonneau pour faire vivre une trentaine de villages pendant tout un siècle ! Bé faut croire que la bande à Joe ils avaient pas le sens du partage c’est pas Glork qui me contredira ha ha !!

Après avoir mis le feu aux jolies carcasses de l’équipage de la Belondra Joe et ses hommes n’avaient plus qu’à revenir sur leurs belles terres natales mais bien sur pas n’importe où hé hé. Fallait pas que les honnêtes gens de l’île de cristal voient ce que contenait la Telindra quand même ça aurait fait comme un pincement au cœur de Joe qu’ils touchent à son trésor. Plus j’y pense plus je me dis qu’ils devaient bien être les premiers fichus contrebandiers de l’histoire en tout cas sûrement les plus riche !
Pis comme tout bon scélérat qui se respecte ils se partagèrent honorablement la mise même si parfois les échanges se faisaient à coups de couteau ensuite ils cachèrent fichtrement bien le tout.

Quand Joe et les siens rentrèrent enfin à bon port leur bon vieux capitaine fit croire a ses frères avaloniens qu’ils avaient essuyé une sacré tempête et qu’ils avaient eu une maudite chance que de s’en sortir indemne pis aussi qu’il regrettait tendrement son frère qu’il lui faudra des années et des années pour oublier ce fichu cauchemar. En tout cas l’équipage il comptait bien retourner sur l’île c’était ça leur foutu problème il savaient pas se contenter de ce qu’ils avaient. Cette fois hors de question de compter sur Joe ils en avaient plus que marre de devoir s’entretuer pis ils ’avaient pas pu oublier le calvaire qu’ils avaient vécu. Joe un beau matin on le retrouva pendu sur la place publique dans un port aux environs d’Albion. Sacré spectacle que c’était ça. Je pense bien qu’il a pas du profiter beaucoup de son trésor le Joe hé hé.

Mais dans toute cette fichue foutaise d’histoire de marins il restait le ¾ maître et ça les hommes a Joe ils l’avaient pas oublié. C’était lui qui avaient pris soin de noter la position de l’île pis lui on pouvait lui faire confiance il savait ce que c’était qu’la mer et ses dangers. Sûrement un des plus grands navigateurs qu’y ait jamais eu !

Je pense pas qu’avec autant de lames autour de lui le ¾ il ait pu refuser une aussi belle invitation en tout cas la Telindra avait pas finit de naviguer a ça non elle avait pas finit de naviguer…


V’la comment se poursuivit l’histoire de la Telindra qu’y est sûrement le bateau qui a vu le plus de sang couler sur ces maudites fichues terres ! Mais là où ça devient encore plus intéressant c’est que l’équipage se renouvela de génération en génération. Le 3/4 qui était devenu cap’tain avait instaurer ces quelque fichues règles sur le pont de la Telindra ; et étrangement elles furent respectées au doigt et à l’œil :

Règles [Hrp/Rp] :

1/ Notre emblème étant un signe de guerre, tout membre portant l’emblème pirate pourra se faire tuer à vue.

2/ Une réunion sera organiser une fois par semaine pour déterminer l’objectif hebdomadaire et partager le butin s’il y a.

3/ Toute mutinerie, trahison ou désertion sera puni par l’épée. Et toute information pouvant les prévenir sera récompensés.

4/ Le respect de la hiérarchie est primordial et si cela n’est pas appliqué se référer à la règle numéro 3.

5/ Si un membre trouve un trésor il devra en informer au plus vite un haut gradé pour qu’on puisse s’organiser pour le partage des richesses. Si cela n’est pas appliqué se référer à la règle numéro 3.




Ouais en fait messieurs dames paraîtrait bien que la Telindra vogue toujours ...Pis il y a des rumeurs qui disent que leur sacré île serait désormais à sec , que les bougres de l’équipage étaient devenus de vrais barbares sans foi ni loi. Je me demande si c’est pas le Joe qui les a tous maudits parce que jamais au grand jamais leur soif d’or ne c’est tari hé hé…

Chais pas pour vous mais j’espère que c’est qu’une foutue rumeur ! En tout cas paraîtrait aussi qu’ils portent fièrement cet emblème dit il tout en tendant un bout d’étoffe :
« A venir »

Pis que leur cris de ralliement ce serait ça m’sieurs dames, dit le vieux marin tout en posant délicatement ses phalanges le long du manche de son épée :

A L’ABORDAGE ET PAS DE QUARTIERS !!!GLOIRE A L’ARMADA INFERNALE!!!!

S’écrièrent une vingtaine de personnes dans la taverne tout en dégainant leurs épées ; accompagnés par le vieux marin et les 2 jeunes lurikeens ils pillèrent sans aucune pitié le village…

L’équipage de la Telindra est désormais de retour craignez le pire car rien ne semble assouvir leur besoin d’or et de richesse, ils se sont nommé eux même l’armada infernale lorsque vous les voyez fuyez….

Hiérarchie :

Rang 0: Capitaine 
C’est le chef et c’est tout !
 
Rang 1: Second
Il assistera le chef dans la gestion de l’ Armada
 
Rang 2: Maître d’équipage
Il veille à la bonne entente entre les membres de l’équipage et les représente devant le Capitaine.

Rang 3: Maître d’armes
Il s’occupera de l'entraînement des troupes et apportera son aide dans l’élaboration de stratégie militaire 

Rang 4: Quartier-maître
Il s’occupe du ravitaillement et de la gestion des ressources. 

Rang 5: Corsaire
Il est libre comme l’air ou presque, il n’est pas obligé de porter le pavillon pirate et peut même établir des contrats pour servir d’autre faction le p’tit veinard !!! (Condition du contrat à valider avec le capitaine ou le second bien-sur !)

Rang 6: Pirate
Tout simplement le pirate !!! Soldat aguerri et membre confirmé, il porte fièrement le pavillon de l’Armada  et n’a pas peur de mourir pour celle ci (Mais s’il peut survivre c’est pas plus mal !)

Rang 7: Flibustier
Aspirant corsaire, il aime l’aventure et assiste les corsaires

Rang 8: Boucanier
Aspirant Pirate, il aime le combat et assiste les pirates

Rang 9: Moussaillon
Nouveau membre de l’équipage et s’occupe des tâches de base
« Ils nous dénigrent, les escrocs nous dénigrent, alors qu'il n'y a qu'une différence, ils volent les pauvres sous couvert de la loi, alors que nous volons les riches sous la seule protection de notre courage. »
Le pirate Bellamy à son procès en 1720

Répondre